La Poésie & le Son
La Poésie & le Son
Patrice Cazelles
Francis Larvor
Prochains concerts
Livres . CD . Impro
Texte tu, elle ment.
Liens
TeXTe
LES MOTS, C'EST LA MATIERE !

Derrière moi, une porte claque, quelqu'un est entré ou est sorti. C'est le sens de ce bruit là, variable à l'infini, en situation " Tu rentres bien tard, chérie!", ou autres incidences...
Donc un bruit a un sens. Les mots aussi ont un sens, et également un bruit. Un bruit et un mot, c'est à peu près pareil; sauf qu'on porte plus d'attention au sens du mot qu'au bruit du mot, c'est notre nature, une convention (parlez-en aux animaux, vous verrez...)

LES MOTS SONT DES SONS QUI S'IGNORENT.

En littérature, c'est la poésie qui a la charge des sons. En musique, l'électoacoustique utilise la parole immédiatement fixée et recomposée. C'est à c'est endroit là que nous avons bâti LE MUR DU FOND. Voix "parlée", transformée en direct et projetée dans l'espace.

Le choix qui est fait de l'IMPROVISATION TOTALE (aucun texte écrit à priori) surprend car il suppose une soumission réciproque du discours et des sons générés par le système.
Le sens du texte improvisé, même transformé, est toujours perceptible par l'auditeur, mais également ses altérations, ses turbulances, ses dégradations.

Le sonore s'élabore à partir des prélèvements d'une parole manipulée, déployée avec, autour et contre elle-même...
Le poète et le musicien "se parlent". Ils déroulent ensemble un maillage de rêves corrodés, de pensées, d'événements quotidiens, récits fictifs ou réels créés pour l'occasion.

Sur scène, dans le cadre de la performance, on détecte le caractère intuitif et spontané de la création, d'où ce parti pris de live électronique et poésie intantanée.


Patrice Cazelles / Francis Larvor

http://www.myspace.com/lemurdufond

lemurdufond
05/07/05